Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

L'autel des Grands Anglais sauvegardé et restauré

Il a été reconstruit en la collégiale St-Pierre

 

L'autel est implanté près du portail nord de la collégiale.

Quelques repères sur l'historique de l'œuvre.

C’est dans la première moitié du XVIIIe siècle que fut rebâti le collège des Anglais de Douai. Un architecte de Douai, Boulé, fut chargé de la direction des travaux conjointement avec un ingénieur anglais.

 

La chapelle était richement ornée et consacrée à Thomas Becket. En 1761, on commanda à James Lovell le tabernacle à double colonnade pour le grand autel. On peut supposer que l’ingénieur en charge du projet connaissait la réputation de Lovell et que c’est en raison de ses réalisations en Angleterre qu’il fut choisi.

 

La Révolution française mit fin à cette période faste. Si durant les premières années de la révolution, le collège avait échappé à la persécution en tant qu’établissement étranger, cette trêve fut de courte durée et lorsqu’en 1793 la France déclara la guerre à l’Angleterre, les Anglais présents à Douai furent à leur tour expulsés. Les scellés furent apposés sur les maisons religieuses anglaises en 1793 et le mobilier du collège des Grands Anglais fut mis en vente , à l’exception du tabernacle qui fut démonté et transporté au Collège National, ancien Collège d’Anchin devenu musée.

 

A la suite d’une pétition des administrateurs de l’église Saint-Jacques (ancienne chapelle des Récollets Anglais), Demonteville, conservateur du musée, écrivit le 30 ventôse de l’an 11v : « quant au tabernacle, il observa qu’il provient du collège des Grands Anglais, qu’il a été déposé au musée comme chef d’œuvre, il assure que les marbres dont il est composé forment une collection de marbres étrangers les plus recherchés. Ce tabernacle par sa structure est aussi un chef d’œuvre d’architecture ». Par arrêté du 18 germinal an 11vi, le tabernacle fut déposé en l’église Saint Jacques.

 

En 2008, l’église Saint-Jacques est fermée au culte et les œuvres d’art sont déménagées et entreposées à l’église Saint-Pierre. Au cours du transfert, le couronnement en métal doré est volé et de nombreuses colonnettes de marbres sont brisées.

 

Le Tabernacle est restauré en 2016 grâce à un financement conjoint de la Direction Régionale des Affaires Culturelles, de paroissiens, de la communauté éducative du Collège Saint Edmund de Ware (issu des Grands Anglais) et de l’Association William Allen.

 

Madame Françoise Baligand,

conservatrice honoraire du musée de la Chartreuse.

 

 

 

 

 

 

>>> Le 450ème anniversaire de la fondation du Collège des Grands Anglais sera célébré le 29 septembre 2018, jour de la Saint Michel, au cours d'une cérémonie solennelle à 12h à la Collégiale Saint Pierre. 

 

 

 

 

Article publié par Paroisse St-Maurand St-Amé de Douai • Publié Jeudi 09 novembre 2017 • 116 visites

Haut de page