Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Déca Rallye du doyenné de Douai

A la carte : visites, rencontres, temps de convivialité, célébrations...

le Samedi 14 oct 2017

 

C’était un pari, un peu fou… Ce fut une belle réussite !

 

Tous les ans, au mois d’octobre, nous commencions notre année en doyenné – qui recouvre les paroisses Saint Christophe, Saint Jean XXIII, Saint Maurand-St Amé, Saint Francois d’Assise – par une soirée de rentrée. L’occasion pour chacun de se rencontrer, de réfléchir ensemble et de se donner des objectifs pour les projets à venir.

Cette année, à la suite du « remue-méninge » d’octobre dernier, le conseil de Doyenné a proposé une nouvelle formule pour une rentrée… autrement.

C’est ainsi qu’est né le Déca-Rallye de la Fraternité. (le mot Déca est un mot grec qui fait référence au mot Doyenné). Pourquoi « Fraternité ? » En Eglise, en Doyenné, en Paroisse, notre défi est bien de vivre en frères. Et pour cela, de se rencontrer vraiment, de se connaître mieux, de passer du temps ensemble, réfléchir, avoir un même but… comme en famille… Un temps fort à la fois à la carte, où chacun pouvait participer quand et où il le pouvait, et toute une journée pour se donner le temps de la rencontre.

 

En ce samedi 14 octobre, le rallye a débuté dans 9 lieux différents. Là étaient proposés des petits déjeuners. Chez l’habitant ou en salle, nous avons commencé la journée au saut du lit (bon, il est vrai que nous avions quand-même quitté nos pyjamas…) Puis chaque groupe, muni d’un questionnaire, est parti à la découverte de lieux où peut se vivre la fraternité dans notre vaste territoire. « Étonnant comme, bien que natif du coin, il y a des endroits qui m’étaient encore inconnus » ou « Jamais je ne m’étais posé autant de question sur le conservatoire que je fréquente depuis si longtemps » pouvions-nous entendre. Ou encore : « je ne savais pas qu’il y avait un accueil pour les familles en précarité dans ce quartier » et aussi « je connaissais votre visage, mais pas votre nom… ».

Quand arriva le midi, ce furent les retrouvailles de tous les groupes, et un grand pique-nique tiré du sac nous rassembla à l’Institution St Jean. Il était émouvant de repérer que chacune de nos paroisses était représentée pendant le repas. L’esprit « Doyenné » était bien à l’œuvre.

Pour l’après-midi, de nouveaux parcours attendaient les marcheurs, de nouveaux questionnaires, de nouvelles rencontres aussi…:

 

La journée se clôtura par des célébrations… à la carte encore une fois. Le Doyenné, conservant les messes du samedi soir aux lieux et heures habituels, a introduit une nouveauté en ce jour de rentrée : inviter chacun à rejoindre une église à laquelle il n’était pas habitué. Et là, quel accueil !… « Après l’effort, le réconfort », on ne pouvait quand-même pas achever ces parcours sans se restaurer un peu ! Alors des goûters furent offerts aux sportifs du jour, préparés par les relais concernés par les messes du soir. C’est donc rassasié que chacun a pu vivre la célébration de son choix, prier avec d’autres, même sans bien se connaître, et vivre une belle communion. A l’aide d’un programme commun de chants, choisis « de concert » par les animateurs des chorales.

 

Difficile de vraiment raconter une telle journée. Bien-sûr, il y a le tempo, le programme, les points d’organisation dont nous pouvons faire écho. Mais que dire de ces liens qui se sont noués, des dialogues qui se sont instaurés ou de ces regards échangés entre personnes, étrangères l’une à l’autre hier encore. Rien, ou si peu. Et c’est tant mieux. Car la plus belle réussite de ce rallye tient sans aucun doute dans le silence de ces rencontres fraternelles, discrètes, et tout en pudeur.

 

Pour l’équipe Comm’,

Christine Wattiaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

>>> Page sur la journée de la famille Bethsaïde
(plus de photos de l'après midi et la messe en l'église Notre-Dame)

 

 

 

 

Article publié par Paroisse St-Maurand St-Amé de Douai • Publié Mercredi 18 octobre 2017 • 851 visites

Haut de page