Messe des chanoines

Cathédrale de Cambrai

Ce 9 décembre, Solennité de l'Immaculée Conception de la Vierge Marie, au cours de la messe en la cathédrale de Cambrai présidée par Mgr Vincent DOLLMANN, les abbés Eric BOUTROUILLE,  Emmanel CANART et Mathieu DERVAUX, ont été installés dans leur fonction de chanoine.

 

LES CHANOINES EMMANUEL, ERIC ET MATHIEU
RAJEUNISSENT LE CHAPITRE DE LA CATHEDRALE

Officiellement installés dans leur fonction de chanoine ce 9 décembre, messe de la Solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie, les pères Emmanuel CANART, Eric BOUTROUILLE et Mathieu DERVAUX, rejoignent leurs onze autres confrères, le père Bernard DAME restant doyen du Chapitre.

Accueillant le nouveau « trio », Mgr DOLLMANN l’a invité à « porter quotidiennement la vie de ce diocèse et ses habitants, dans votre prière, à conseiller et soutenir (votre) archevêque, tout en étant source d’inspiration et d’encouragement entre les paroisses et communautés,et en maintenant le lien presbytéral qui vous unit à vos frères prêtres ».

Tous trois natifs de Cambrai, respectivement âgés de 58, 53 et 48 ans, ordonnés en 1989, 1995 et 2002, « Manu », Eric et Mathieu sont connus et estimés pour avoir servi les quatre bassins d’emploi et de vie du diocèse. Emmanuel et Mathieu sont vicaires généraux, Eric recteur de la cathédrale Notre Dame de Grâce.

Ce lundi, dans l’assemblée, on reconnaissait des religieuses et des diacres permanents, le personnel de l’archevêché, outre des laïcs qui ont cheminé avec nos trois amis qui donnent ainsi « un coup de jeune » au Chapitre, le doyen d’âge étant le père Henri Devred (91 ans) mais le plus ancien nommé étant le père Denis LECOMPTE, en 1996, à l’âge de 50 ans.

Dans son homélie, le père archevêque a rappelé la figure de Marie « portant le souci du salut des hommes dans l’eucharistie où elle nous assiste, au cœur d’un monde épris de matérialisme et de relativisme qui étouffent toute transcendance, l’Evangile devenant un message étrange pour ne pas dire étranger qui n’a plus prise sur le monde … La bonne nouvelle du salut aide à relire notre vie car le salut est aussi pour les autres … ».

La prière universelle nommait les chanoines absents (éloignement, santé) et encourageait les trois nouveaux chanoines à demeurer « frères et serviteurs » des personnes qui croiseront leur route. La chorale Guillaume du Faÿ a animé la célébration, le chant final invitant : »Regarde l’étoile, invoque Marie, si tu la suis tu ne crains rien ! ».

 

Philippe COURCIER

NB : les croix de bois remises aux trois chanoines ont été réalisées par Jean-Marie BRUNIAUX , chef d’entreprise (Iwuy) et ami de la paroisse

 

Crédit photos Marie-Paule LAISNE

Article publié par Michel LAISNE • Publié le Mardi 10 décembre 2019 • 447 visites

keyboard_arrow_up