7 - Devant la crèche de Noël

Audio-guide - Église Notre-Dame

 

ND_Commentaire 7.mp3

Texte écrit par les Pères André MERVILLE et Bernard DESCARPENTRIES, curés de  la paroisse

Voix du Père André MERVILLE

 

 

douai-creche-jpg-494591-498929-498931_4 douai-creche-jpg-494591-498929-498931_4  

Au temps de Noël, vous pouvez découvrir une crèche, œuvre récente de Yolaine Schmeltz, artiste contemporaine de l'école d'Arcabas. Des éléments sont suspendus pas le haut, d'autres sont accrochés aux colonnes, d'autres sont posés sur le sol.

 

A la croisée d'ogives est suspendue une étoile à 6 branches, et à partir de ces branches descend une double ronde d'anges, joyeux, facétieux, aux personnalités très marquées. Ils racontent l'heureuse naissance d'un nouveau né, couché dans une mangeoire d'animaux, sous le regard émerveillé de Joseph et de Marie. Ce nouveau né apparaît juste au-dessus de l'autel, là où le Christ continue de naître en chaque eucharistie.

 

Sur les 4 piliers qui entourent l'autel, des silhouettes annoncent le mystère de Noël. D'abord les prophètes, colonne de droite, côté nef. Ils ont le pressentiment que l'homme ne peut se sauver par lui-même, et ils reçoivent l'inspiration d'un Salut par la venue d'un Sauveur. Et ils en décrivent les premiers traits.
Sur la colonne de gauche, côté nef, les Mages vont à la rencontre de ce Salut en ayant la certitude que ce monde ne peut tenir sans une autorité qui lui vient d'en haut. Et cette autorité, ils la découvrent dans la vérité d'un petit enfant dans les bras de sa mère. Et ils continuent leur chemin.
Sur la colonne de gauche, côté chœur, les bergers, veilleurs au cœur de leur nuit de leur exclusion; ils voient leur ciel s'ouvrir. Les anges leurs parlent d'un Salut pour toute la Terre et d'un nouveau né couché dans une mangeoire et enveloppé de langes. C'est donc dans la fragilité que se révèle le Sauveur.
Sur la colonne de droite, côté chœur, les prêtres révèlent ce Salut en célébrant leur ministère qui consiste à offrir cet enfant cloué sur la Croix pour le Salut du monde.

 

Et voici que toute la Création va se mettre à accueillir ce Salut. Ce sont les animaux qui vont symboliser ce renouvellement. Dans le chapitre 11, au livre du prophète Isaïe, on se plait à nous montrer des animaux qui n'ont pas l'habitude de s'entendre vivre en pleine harmonie: le loup avec l'agneau, la panthère avec le chevreau, le veau avec le lionceau.
La crèche n'est-elle pas la véritable arche de Noë ? une nef qui symbolise l' église, nous protège des flots du mal et de toutes les tempêtes de la vie, afin que nous puissions arriver à bon port, là nous nous sommes attendus avec les anges, pour une ronde éternelle.

 

main main   Galerie de photos

 

 

logoparoisse-441195-498930-498932_4
Paroisse St-Maurand St-Amé de DOUAI
OT Douai

 

Article publié par MICHEL LAISNE • Publié le Lundi 07 janvier 2013 • 3186 visites

keyboard_arrow_up