3 - La Présentation au temple

Audio guide « Dévotion Mariale » - Collégiale St Pierre


DM - Commentaire 3.mp3
Voix de Caroline BIENCOURT, conservatrice diocésaine
et du Père Bernard DESCARPENTRIES, curé de la paroisse



Peint par Arnould de Vuez. Ce tableau a été peint pour le couvent des minimes de Douai, saisi à la Révolution et placé à l’église Saint-Pierre en 1799.

Présentation au Temple Présentation au Temple   Selon le rite juif, tout nouveau né est présenté au temple. Jésus est reconnu par Siméon qui lui prédit sa gloire. S’adressant à Marie, il lui dit « Et toi-même, un glaive te transpercera l’âme afin que soient dévoilées les pensées cachées de beaucoup de cœurs ».
La scène s’inscrit dans un espace semi fermé. L’étagement des marches suggère la profondeur tandis que la composition obéit à une forme pyramidale dont la base est formée par la figure d’Anne assise au sol qui désigne l’enfant. Au centre, Siméon accueille l’enfant et ses parents. Entourant les quatre personnages principaux, deux hommes sous la voûte à caissons répondent aux deux femmes sur la gauche.
Les couleurs ocre, bleu, rouge et vert, apportent une note raffinée, les drapés sont soignés et s’intègrent parfaitement à l’architecture. En 1792, Caullet chargé de l’inventaire des saisies révolutionnaires écrivait : « Ce morceau paraît être le chef d’œuvre de ce maître par l’élégance des figures et une harmonie dans les couleurs et une architecture parfaitement en perspective, en un mot ce tableau ne laisse rien à désirer »

Ce tableau narratif transpose en mode visuel le passage de l'Evangile dans lequel Luc raconte pour la première fois Jésus conduit au Temple de Jérusalem pas ses parents, pour être présenté au Seigneur. Deux axes obliques traversent le tableau. Le premier part de Joseph en direction du vieillard Siméon. L'autre de la prophétesse Anne se dirige lui-aussi vers Siméon, mais dans la direction opposée. Nous sommes donc à l'intersection de deux routes. Celle qui est tracée par Anne et Siméon conduit à l'accomplissemment d'une attente, celle d'un Sauveur. Celle qui est tracée par Marie et Joseph inaugure une nouvelle étape de la Révélation, qui s'accomplira dans un nouveau Temple, un nouveau sacerdoce. Lorsque Jésus souffrira sur la croix, à la place des deux petites colombes qui sont dans les mains de Joseph.


logoparoisse
Paroisse St-Maurand St-Amé de DOUAI
OT Douai

 

 

Article publié par MICHEL LAISNE • Publié le Lundi 06 mai 2013 • 3370 visites

keyboard_arrow_up