Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Témoignage d'Isabelle Deltour

Soirée de rentrée du doyenné de Douai - 8 octobre 2013

Oser appeler

 

En catéchèse primaire, la rentrée est toujours un moment particulièrement « périlleux ». Nous inscrivons des enfants sans avoir formé aucune équipe. Tout est, à chaque fois, à inventer lors de la réunion de parents ! Pas facile !!!

 

Le préalable est de confier l’appel des parents au Seigneur… C’est pour Lui que nous nous démenons ! Alors il ne faudrait pas qu’Il reste endormi dans sa barque ! « Réveille-toi, Seigneur et s’il te plait, aide-nous ! »

 

De même, nous demandons l’appui de l’abbé. Sa présence donne du sens à la réunion de parents. Lui qui a donné et donne encore tous les jours sa vie au Christ, peut décemment demander quelques heures aux parents. Il est le mieux placé pour les solliciter. Les laïcs sont beaucoup moins crédibles…

 

Comment appeler ? En disant la vérité : nous sommes pauvres...

 

Et en fait, les parents sont bien au courant de la chose mais ils imaginent qu’on pourrait quand même dénicher des « catéchistes-pros » « dans le fond d’un tiroir ». Et bien non, on a bien regardé, il n’y en a plus !!!

 

Pas la peine de faire le grognon, et de pleurer sur le passé ! Non, ce n’est pas « porteur » !!!

 

En revanche, positivons, soyons dynamiques ! L’Eglise est riche de leur présence, de leur demande de catéchèse pour leur enfant, et ça, c’est absolument merveilleux !

 

C’est pourquoi on envisagera le caté comme un caté coopératif, un caté solidaire !

 

Chacun donne un peu de temps dans l’équipe de son enfant, ce n’est pas lourd, et mis bout à bout toutes ces heures données font l’année !

 

Valoriser l’engagement des parents, c’est très important. Leurs enfants seront très fiers d’eux, ils iront voir Mamie en disant « papa / maman fait du caté cette année ! » « et en plus, elle prend les copains ! » Les parents des copains leur seront aussi reconnaissants et l’année suivante, d’autres prendront le relais « puisque tu l’as fait l’année dernière, j’ose à mon tour » ! Sans faire une généralité, cela arrive !

 

Accompagner les parents évidemment ! Les rencontres de préparation, où l’on vit les modules, permettent aux parents de se mettre aussi en chemin, de jouer, de chanter, de creuser, de réfléchir, de poser leurs questions aussi , dans une ambiance ouverte, sans langue de bois, sans chichi.

 

Donner une grande liberté pour tout ce qui est pratique : les jours , les horaires, les lieux. Le matériel est prêt. Ils ont les clefs du local…

 

Et surtout faire confiance ! Beaucoup de parents accompagnateurs ne sont pas pratiquants et sont parfois éloignés de l’Eglise et on remarque souvent que ce sont eux qui sont les plus attentifs, les plus « au taquet » !! Tant mieux ! C’est d’ailleurs parfois l’occasion pour certains parents de retrouver le Seigneur.

 

La grande chance de cette nouvelle catéchèse est de savoir que des parents ouvrent la Bible, la lisent avec leurs enfants et leurs copains, en discutent dans les équipes et parfois même poursuivent à la maison. Ca , c’est vraiment la plus belle avancée ! C’est ce qui nous réjouit !

 

 

Article publié par Paroisse St-Maurand St-Amé de Douai • Publié Jeudi 10 octobre 2013 • 904 visites

Haut de page