Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Mireille Beaup

Mireille_Beaup Mireille_Beaup  

 

 

 

 

 

Mireille Beaup est agrégée d'italien et a entendu parler pour la première fois de Frédéric Ozanam durant ses études à la Sorbonne par Henri Bédarida qui a coopéré au Livre du centenaire en 1953. Ozonam, en effet avait été le premier professeur de littérature italienne à la Sorbonne, avec un cours sur le Purgatoire de Dante, et il se référait souvent à lui.

 

Plus tard, une amie vincentienne voyant sa sympathie pour cet amoureux de la littérature italienne l'a encouragée à lire sa correspondance qu'on commençait à publier. Elle était séduite par cette personnalité et, lors de sa béatification en août 1997 à laquelle elle l'avait invitée, elle a été bouleversée par l'homélie du pape Jean-Paul II. Elle a alors décidé de lire la totalité des lettres publiées et elle a proposé de faire un cours sur Frédéric Ozanam d'après sa correspondance à L’École Cathédrale de Paris. Plusieurs présidents de conférences y ont assisté et elle a eu ainsi ses premiers contacts avec la Société de Saint-Vincent-de-Paul.

 

A partir de ce cours, elle a rédigé un livre intitulé : Frédéric Ozanam la sainteté d'un laïc, publié en 2003 par Parole et Silence. Il semble qu'il se soit bien vendu jusqu'à présent et elle s'en réjouit.

 

La Société de Saint-Vincent-de-Paul et son Président d'alors, Jean Cherville, lui ont demandé des conférences pour des publics variés et elle a été invitée à participer à une table ronde au Congrès de Montpellier en 2005.

 

A l'occasion de ces conférences elle a fait la connaissance de Raphaëlle Chevalier qui lui a beaucoup parlé de son travail avec les archives Laporte et jelle est toujours en relation avec sa mère, Marie Montariol.

 

Cette année, pour le bicentenaire, elle a répondu volontiers à quelques demandes car elle est toujours une amie non seulement de Frédéric mais des Conférences qu'il a créées.

 

18 octobre, Douai
Lecture - Conférence : « Des fleurs de poésie » Frédéric Ozanam et François d'Assise

 

Article publié par Paroisse St-Maurand St-Amé de Douai • Publié Lundi 28 octobre 2013 • 989 visites

Haut de page