Rentrée du doyenné 2012

« Servir la Fraternité »


C'est la rentrée pour la famille catholique du douaisis ! Mais nous avons fort bien fait de venir sans nos manuels, puisqu'un dossier coloré et bien fourni nous attendait dès la porte de la salle du Raquet. Nous nous sommes donc retrouvés, arrivant de nos quatre paroisses, pour entrer ensemble dans la nouvelle année scolaire. Pour moi qui suis parmi les petits nouveaux, ce fut bien sûr l'occasion de faire de nouvelles rencontres mais aussi de découvrir que dans le doyenné les soirées communautaires revêtent un esprit convivial.

Le rythme enlevé de la soirée nous a permis de passer de l'enseignement au jeu et du partage au chant sans que nous ayons le temps de regarder notre montre. “On a commencé à l'heure et on finit à l'heure ! ” a proclamé notre doyen. Oui, mais entre les deux, il y a eu un sacré contenu, et peut-être même un contenu sacré.

Après le bonjour des nouveaux clercs serviteurs de nos paroisses, dont le père Eric Boutrouille et le père Guy Courtecuisse, François-Xavier Ghysel nous a tout de suite immergés dans le thème qui nous tient à cœur cette année : la diaconie. Servir. Avant d'arriver au Raquet pour la soirée, on aurait pu avoir peur d'entendre des discours interminables, car on entend facilement ce mot à toutes les sauces. Mais là, en quelques définitions ciblées, en quelques citations de l’Évangile, de Benoît XVI ou du projet national, nous avons pu approfondir, avec la tête et avec le cœur, notre propre désir de nous mettre au service de nos frères. Ce désir vient du Christ et, lorsqu'il est mis au centre d'une communauté, alors des personnes sont remises debout, rendues à leur dignité, et l’Église accomplit véritablement sa mission. L'action de charité n'est pas une conséquence de la foi, un deuxième temps, elle en est l'expression même, elle est un avec elle. Impossible donc de voir une contradiction entre l'année de la foi et Diaconia 2013 !

Que fait-on un mardi soir lorsqu'on se retrouve et que l'on a du temps en famille ? On peut jouer par exemple. Eh bien, c'est ce que nous avons fait. À partir d'un jeu de l'oie (mais une oie façon chrétienne, évidemment ! ), orchestré par Yves-Marie Carpentier, nous avons échangé en sous-groupes sur des actions concrètes de charité servante, que nous avons vécues ou auxquelles nous avons assisté, ou même encore dont nous rêvons pour aujourd'hui. C'était une opportunité de dire les merveilles de Dieu, l'action de l'Esprit Saint au cœur du monde d'aujourd'hui et pas seulement dans l’Église. Heureux ceux qui ont des yeux, ils pourront voir et se réjouir. Les boîtes à merveilles demeurées longtemps au fond de nos églises ont donc été ouvertes à cette occasion* : que de petits trésors d'amour vécu nous ont ainsi été partagés !

Monseigneur Garnier nous a fait la joie d'être présent à tout ce partage, jouant et écoutant avec nous. Vers la fin de notre rencontre, Michel Laisne a présenté les différentes initiatives proposées sur le doyenné, initiatives auxquelles notre évêque nous a également conviés. Puis Monseigneur nous a rappelé le rôle (écrit si possible) de chaque catholique dans le débat public actuel sur la légalisation du mariage des personnes de même sexe. Oui, il faut un respect infini des personnes homosexuelles. Mais tout en même temps, ce nous est un devoir de défendre la famille, fondée sur l'union d'un homme et d'une femme. C'est un service à rendre aux enfants, aux couples et à la société toute entière.**

Une soirée, donc, où bonne ambiance a rimé avec sujets d'importance. Un grand merci à la commission "solidarité", dont les membres les premiers ont mis le tablier de service. Les petits chocolats et le cidre n'ont d'ailleurs rien gâché. Avec une rentrée comme celle-là, il y a des chances que nous, frères et sœurs du doyenné, nous ayons envie d'aller à l'école, celle de l'autre, celle de la sainteté.

Matthieu Bobin

* Une partie de ces trésors sont trouvables sur le site de la paroisse...
** Deux textes intelligents et clairs nous aident à mieux saisir les enjeux et à voir sur quoi insister auprès des élus : vous pouvez les trouver sur le site de la paroisse...

Article publié par MICHEL LAISNE • Publié le Vendredi 12 octobre 2012 • 959 visites

keyboard_arrow_up