Sélection de photos par Mgr Garnier

SINAI - TERRE SAINTE 2009

Mercredi 15 juillet, 20H30

Le groupe est bien arrivé à Rome et attend son vol en partance pour l'Egypte !


Jeudi 16 juillet

9h (heure française) : Les jeunes sont arrivés en Egypte cette nuit. Le groupe est bien installé. Tout va bien ! Il fait très chaud !

Égypte : Premiers pas…
Les jeunes de notre diocèse en pèlerinage « Sur les Pas de Moïse », foulent la terre d’Égypte depuis ce matin. Ambiance de découverte et sentiment d’une immersion dans une cité orientale dès ce premier jour, après une traversée du Caire en autobus et la visite des lieux de culte du quartier copte du Caire. Avec ses 27 millions d’habitants, la ville donne une première impression plutôt bruyante, mais, de l’avis du groupe Elie constitué de 6 jeunes chargés de partager les impressions de ce premier jour, ses habitants sont chaleureusement accueillants.
C’est à 4h du matin que le groupe est arrivé dans la capitale égyptienne et accueilli au Collège de la Salle, accompagné de leur Archevêque, Mgr François Garnier et de l’abbé Emmanuel Canart. Après une courte nuit bien réparatrice en dortoir, malgré les 27° au petit matin et l’ambiance sonore appelant à la prière de 5h, le Pélé a été lancé officiellement à 11H30.
Cette première journée de pélé, a été essentiellement marquée par la découverte de l’église Saint Serge, fondée au IVè siècle et qui serait construite à l’un des endroits où la Sainte famille aurait fait une halte ; la visite de l’Église Suspendue, dédiée à la Vierge Marie (sans doute le plus ancien lieu de culte du Caire), la visite de l’église Saint Georges, du Monastère et de la Synagogue. Ces lieux symboliques se situent tous dans le plus ancien quartier du Caire contemporain, entre les murs de la Forteresse Romaine de Babylone.
Pour nos jeunes pèlerins, ce premier moment a été riche en découvertes, mais aussi en connaissance mutuelle entre eux et avec le Père évêque : véritable découverte spirituelle et culturelle, et point de départ significatif vers la Terre Sainte dans quelques jours.
Demain vendredi, d’autres lieux de découvertes, moins connus du public, sont au programme Sur les Pas de Moïse…


Vendredi 17 juillet

Wadi Natroun

Ce vendredi les jeunes pèlerins du diocèse ont pris la route à partir du Caire vers "l’inconnu" : le Wadi Natroun, où le monachisme fut fondé en Égypte par Saint Antoine vers la fin du IIIè siècle. Les couvents de cette région furent comme ceux de Sainte-Cathérine au Sinaï et Saint-Antoine et Saint-Paul, près de la mer rouge, les gardiens des traditions chrétiennes et des lettres. Les "jeunes marcheurs de Dieu" y ont visité deux monastères : Deir Amba Bichoï et Deir Abou Makar. Mais la journée s’est enrichit également de la visite du Musée du Caire et d’une rencontre très marquante avec le Patriarche copte Antonios Naguib.
Écoutons plutôt le groupe Amos des jeunes chanter leur sentiment dans ce poème qu’ils ont écrit en fin de journée.
Vers l’Eternel…
C’est dans ce passage désertique
Qu’ils se déchargent du superflu
Se consacrent à une vie monastique
Et c’est vers Dieu que se porte leur dévolu
Nous avançons sous ce chaud climat
La même chaleur dans chaque cœur qui bât
A Wadi Natroun une prière fraternelle
Avec l’Orthodoxe Patriarche
Et c’est sur une route de sable vers l’Eternel
Que l’on marche
Il n’est point possible d’occulter la beauté du Nil
Comme celle de Cléopâtre
Au musée du Caire l’histoire vivante dans l’albâtre
L’héritage des Pharaons, la beauté du style
En nous rencontrant le Patriarche Copte nous a fait grand honneur
Il a comblé nos cœurs
Comblés, nous l’étions par un repas copieux
Et nous repartions rassasiés corps et âmes vers Dieu…


Samedi 18 juillet

Ce troisième jour de Pélé Sur les Pas de Moïse, nos jeunes marchent en plein désert. Après avoir fait la route vers la côte égyptienne bordée par la mer rouge, ils arpentent les horizons arides et rocheux du désert Oriental vers le Monastère Saint Antoine, le plus grand des monastères coptes. C’est un vaste ensemble fortifié, remontant aux débuts de la tradition monastique, construit au IVè siècle par les disciples de Saint Antoine au pied du Gebelal. Ils ont visité également le Monastère Saint Paul, perché sur les rochers, et ont continué leur route ver la ville balnéaire d’Ain Sukhna où un cadre magnifique les a accueillis pour détente et baignade.
Des premières impressions du groupe Elie, le premier jour, et le chant poétique de l’équipe Amos, vendredi, les sensations vécues, la convivialité partagées et la méditation sur toute la journée ont abouti a une prière d’action de grâce que le groupe Osée nous partage aujourd’hui.

Nous déchargeons nos cœurs
Merci Seigneur de nous avoir permis de découvrir une autre approche de notre foi
Par le prisme de cinq mille ans d’histoire
Merci aussi pour nous avoir réunis autour de la prière au-delà des différences de rites
Merci Seigneur pour l’accueil chaleureux des Moines Coptes Catholiques
Qui nous ont ouvert leur monastère aujourd’hui
Merci pour leur simplicité et leur participation active lors de notre célébration
Merci pour l’eau de la source peu abondante qu’ils ont partagée avec nous
Merci Seigneur pour ce temps de communion et de renouvellement avec nos frères Coptes
Merci pour la puissance de leur foi
Qui fait office de témoignage et renforce la nôtre
Merci Seigneur pour la prière à la chapelle des Trois Saints au Monastère Saint Antoine
Et l’Eucharistie à la chapelle du Monastère Saint Paul
Merci pour les catéchèses qui nous sont offertes devant chacune des fresques
Merci Seigneur pour la présence parmi nous de Monseigneur Garnier
D’Emmanuel Canart, de Bishoy et de Georges
Grâce à eux des portes inaccessibles nous sont ouvertes
Et l’accueil des Coptes orthodoxes est très chaleureux
Merci Seigneur pour la merveille de ta création
Dont nous avons bénéficié à travers une baignade dans une eau paradisiaque
Ce qui permet à notre groupe de tisser des liens dans la convivialité
Daigne nous permettre de continuer notre route avec ces moments magiques
A quelques heures de marche dans le désert
Nous chargeons nos sacs
Et nous déchargeons nos cœurs vers toi…


Dimanche 19 juillet

Au terme d’un long voyage nous découvrons avec joie et plénitude le Mont Moïse, le Djebel Moussa (2285m), lieu proposé pour la Théophanie (manifestation de Yahvé) de l’Horeb.


Le groupe Sara nous propose une belle photo de ce quatrième jour au pied du mont Sinaï, alors que les pèlerins s’apprêtent à le gravir. Nous sommes passés en Asie via le Canal de Suez, expliquent les marcheurs. L’objectif du jour est atteint. Mgr Garnier nous a expliqué l’histoire des Hébreux, la fuite dans le désert, les puits où ils se sont abreuvés, la manne, sorte de petits fruits qu’ils ont eus comme nourriture. On commence la première montée du Djebel Moussa, il est 18H… nous ne pourrons plus communiquer avec vous par téléphone.
Ainsi, nos chers jeunes pèlerins sont-ils ce soir en altitude, en ce lieu fort symbolique : dîner et bivouac sur le plateau des 70 vieillards. Demain, lundi, ils terminent l’ascension du Djebel Moussa.

(Texte du Père Gustave, en contact avec Audrey et Fabien depuis le Caire)


Lundi 20 juillet, 20H: Sur les pas de Moïse

A l'image du Prophète mais munis d'un seul sac, contenant le nécessaire du pélerin, nous avons gravi le Mont Horeb (2256 mètres) en deux fois. A la tombée de la nuit, une première marche de 2H10 nous amenait sur le plateau des 70 vieillards où les bédouins nous ont accueillis pour une courte nuit.

Réveillés par le doux chant du Père Emmanuel, nous nous sommes mis en marche. C'est ainsi que nous avons pu nous recueillir et adorer le Saint Sacrement au lever du soleil, au sommet même ou Moïse a reçu les dix commandements. Ce temps a grandement marqué le coeur de chacun.

C'est nourris de ce moment fort et sur le chemin du retour que nous avons célébré l'Eucharistie, au coeur même du Mont Horeb.

Pour achever cette longue et belle journée, nous nous sommes prélassés dans la Mer Rouge et c'est bercés par le clapotis des vagues et par la beauté des étoiles que le sommeil nous a emportés.

Article écrit par le Groupe Isaïe


Mercredi 22 juillet matin:

Tout le groupe est désormais réuni. Les 20 pélerins sont arrivés hier soir au campement, dans le désert du Néguev. (vers 1H du matin).
Maintenant tout le groupe est parti !
Tout va très bien. Il fait très chaud. Une première eucharistie a été célébrée tous ensemble !

E. Canart


Les chemins de Moise a travers le Sinaï nous amènent aujourd'hui sur les terres d'Abraham, origines de la culture judéo chrétienne. C'est ici que tout commença et que le pélérinage prends sa source
A défaut d'un long sommeil, c'est notre foi qui emmena le groupe tambour battant dans les ruines d'Avedat pour une célébration dans la basisilique nabateenne.
Le soleil de plomb ne gâcha rien à la spiritualité et à la profondeur de ce moment tourné autour de l'alliance entre Abraham, Yahvé, Sarah et Aggar.
Ces terres sont sujettes à discorde depuis la création de l'état dIsrael par Ben Gourion en 1948. Sa tombe surplombant les sources d'Avedat rappellle aux israeliens l'importance du personnage dans leur histoire.

Contact avec le Père Gustave et Julie.


Jeudi 23 juillet:

Quelques nouvelles fraîches pour nos chers lecteurs assidus

Comme à notre habitude, nous nous sommes levés à 5H30, avec le soleil, la tête pleine des souvenirs de notre première veillée
Départ à 7h à Qumran, site d'un ancien monastère essénien où furent retrouvés de nombreux parchemins de valeur inestimable.
Nous profitons de ce paysage aride, propice à la réflexion, pour partager en petits groupes.

Nous poursuivons ensuite notre route vers le nord et Jéricho où nous arrivons l'après midi.
A la suite de Mgr Garnier, nous attaquons immédiatement notre ascension vers le Monastère St Georges que notre cher évêque rejoindra finalement à dos d'âne. Deux heures de marche, messe comprise, par une température de... 45 degrès; l'absence d'ombre nous ayant permis de parfaire notre bronzage bariolé.

Après un pique nique apprécié, nous visitons une ancienne synagogue du 6ème siècle dont le sol est entièrement recouvert d'une mosaïque magnifiquemeent conservée.

Sommes actuellement au campement du Lac de Tibériade et nous apprétons

à faire notre 2ème veillée.



Contact avec Fabien.


Vendredi 24 juillet:

Aujourd'hui, une journée riche en lieux saints , partages et temps forts où nous nous arrêtons pour un moment à Nazareth et nous enchainons avec la visite de Cana.
C'est aux sources de notre foi et sur les lieux de l'écriture, tel que " la maison de Joseph", le tableau du juste, la basilique de la Nativité que nous pouvons mettre la réalité sur les images de la Parole


Nous avons dejeuné chez les soeurs clarisses et entendu le témoignage de la soeur Marie Joséphine, 89 ans et originaire du Liban. Leur accueil fut très chaleureux et nous nous sommes quittés sur les mots de la soeur : "Vive de la jeunesse !"



Nous nous réunissons finalement avec les autres diocèses, rassemblant près de 2000 pélerins aux bords du lac de Tibériade.


Le temps de prière solennel devant un magnifique coucher de soleil, propice à la réflexion, moment fort et beau ou nous avons admiré la beauté de la création.
En écoutant les chants et la mise en scène du miracle de la pêche miraculeuse, nous avons le plasir d'être touchés par l'enseignement de la Lectio Divina (initiation à la prière) du Cardinal Barbarin, archevêque de Lyon. Au bout de quelques instants, l'audience est séduite et l'enseignement sur les Béatitudes pénétre la foule. Nous avons tous été appelés par notre prénom à l'appel de la Parole de Dieu; un moment marquant ou la musicalité de la Parole a fait vibrer nos coeurs.

C'est le partage qui a marqué cette journée et c'est là, la véritable entrée dans l'esprit du pélerinage

Groupe Myriam


Samedi 25 juillet:

L'activité principale de la journée de samedi a été la visite de Capharnaüm, la ville de Jésus; là où il aussi guéri la belle mère de Pierre.


Nous avons visité le Mont des Béatitudes qui se trouve à quelques kilomètres de Capharnaum et avons pique niqué au Mont des Oliviers.

Entre temps, nous avons célébré l'eucharistie près de Capharnaum, de l'autre côté du Lac de Tibériade (sachant que nous campions plutot là ou Jésus enseignait les foules).

Dans l'après midi, nous avons quitté la Galillée (au Nord) et sommes redescendus légèrement vers le Sud, en haut du Lac de Jérusalem, où nous avons été accueillis dans des familles par petits groupes. La paroisse qui nous accueillait appartient au patriarcat de Nazareth. Nous avons ainsi célébré l'eucharistie tous ensemble.

Le groupe se porte bien ! Nous avons quitté le campement du lac de tibériade et nous retrouvons tout à l'heure pour la messe.

Contact avec le Père Gustave


Dimanche 26 juillet:

C’est après une bonne grasse matinée jusque 9h que nous nous réveillons dans nos familles d’accueil respectives, après les repas copieux de la veille ! S’en suit le petit déjeuner, toujours dans cette une ambiance chaleureuse des foyers hospitaliers de la ville.
Nous nous réunissons pour 10h pour célébrer la messe melchite, un grand moment de partage entre les peuples.


Certains ont eu la chance de repartir dans leur famille pour le repas et nous partons pour 14h vers le site de Césarée, évoquant la mission de l’Eglise à travers la figure de Pierre.

Nous avons entamé la montée vers la ville sainte de Jérusalem dans le recueillement, le chant des psaumes et de louange.


Nous passons enfin un chek point en entrant dans la ville de Bethléem en territoire palestinien


Nous terminons la journée par une fête organisée par la mairie de Béthléem et nous endormons dans une ambiance de fraternité !

Contact avec Fabien


Lundi 27 juillet, 20H:

C’est après une soirée riche en partage, émotion et festivité que nous nous réveillons.
La fête organisée par la mairie de Béthléem fut un moment fort d’accueil (…)

La présence des jeunes pélerins sur la grand place de Béthleem était hautement politique, principalement au moment des hymnes nationaux. Entendre la marseillaise, suivie de l’hymne palestinien était comme un témoignage d’amitié et de soutien entre les deux peuples. Une véritable reconnaissance de la Palestine par les jeunes de France.

Aujourd’hui, suite aux explications de Mgr Garnier, nous nous sommes rendus à un colloque à l’université catholique de Béthléeem sur le thème « Avoir 20 ans en Palestine aujourd’hui ». Ce fut un moment fort et touchant et nous avons pu entendre les témoignages de Marie et Samara, étudiantes chrétienne et musulmane de 19 ans qui aspirent à une vie de liberté hors de cette énorme prison qu’est leur ville.
S’en est suivi une brève explication du conflit israelo - palestinien. Nous avons pu entendre les revendications d’un professeur palestinien et son désir de justice.

Si cette conférence avait eu lieu à Tel Aviv, c’est une autre relecture de l’histoire qui nous aurait été donné.


On sent beaucoup de tensions au sujet du conflit . Il serait primordial d’entendre et de comprendre les différents points de vue sur la question. Il est en effet difficile de rester neutre mais c’est dans la rencontre, le dialogue et l’échange qui fera avancer la situation.

L’après midi, nous nous rendons dans l’église orthodoxe afin de nous recueillir sur les lieux traditionnel de la nativité. Le recueillement fut difficile en raison de la présence de touristes et de policiers, suite à l’assassinat de 7 moines dans cette même église. La symbolique du lieu
de la naissance du Christ par rapport aux écritures reste extrêmement touchante.

Nous nous apprétons à célébrer la messe de la Nativité. Des moments forts en perspectives ! Il y a déjà beaucoup de monde sur la place !

Nous retenons de cette journée la combativité et l’espoir inexorable d’une vie meilleure de la part de tous les intervenants palestiniens que nous avons rencontrés aujourd’hui

Nous allons célébrer la messe de la Nativité. Il y aura un temps d’adoration et ceux qui le désirent recevront le sacrement de la Réconciliation. Et on repartira à l’Hotel à 5h du matin demain.

Contact avec Fabien


Mardi 28 juillet, 20H:

Nous partons, dès le matin, de la ville de Béthléem, qui ressemble à une véritable prison à ciel ouvert, en passant un chek point. Par la fenêtre du bus, c’est une véritable foule de palestiniens qui se pressent afin d‘obtenir un permis pour passer le mur. C’est cette image marquante qui nous a vraiment fait prendre conscience du drame palestinien

Nous entrons ensuite dans la ville trois fois sainte de Jérusalem. (…) La présence policière est permanente dans les quartiers, avec des chek point. Une véritable densité culturelle (chrétiens, musulmans, …) sur fond de tension.
Voir la ville depuis les hauteurs nous laisse apparaître d ‘immenses terrains vagues . La ville de Jérusalem est splendide.

Nous nous rendons ensuite au St Sépulcre ou l’on prend un temps de prière. Une personne de l’équipe de presse, aujourd’hui, a relevé le parallèle entre nos propres tombeaux et nos propres désespérances et l’espérance de la Résurrection. C’était un moment de recueillement, même si on aurait aimé resté plus longtemps dans ce lieu saint.

On s’est rendu à l’église Ste Anne pour avoir un moment de prière avec des chants. (…). En contrebas, le mur des lamentations ou nous avons pris un temps de prière aussi. On a pu voir la ferveur sur place ; qui est la source de la culture judéo-chrétienne.

Enfin, on s’est rendu au jardin des oliviers duquel on avait une vue sur la ville de Jérusalem. Et on a eu un temps dédié aux vocations.
Nous logeons chez des sœurs de Jérusalem , chez qui le mur de séparation passe dans leur jardin. C’est assez impressionnant ! Il y a même un jardin d’enfants et le mur juste à côté.

On a célébré la messe de la Passion à Jérusalem et maintenant, nous allons dormir !

Contact avec Fabien


Mercredi 29 juillet, 22H:

Hier soir, nous avons célébré la messe de la Passion. C’était un moment de silence, un moment de respect, de recueillement . Il a y eu un temps ensuite de réconciliation auquel on n’a pas pu assister par manque de temps : on est donc allé dormir. (j’ai même bien dormi)


On a planté un grain de blé dans la terre au Mont des Oliviers : un moment fort symbolique. Notre mission commencera à notre retour, livré à notre famille et à nos amis, après notre pélérinage.

Aujourd’hui, la journée a commencé par la messe de Pâques. Une célébration dynamique, entraînante. On a enchainé ensuite avec la confirmation de Jérôme, un moment particulier, joyeux pour Jérome et bien symbolique aussi. Un moment simple et beau.

Ensuite, on a participé à un colloque sur le thème de « Vivre ensemble » (israéliens, palestiniens). On a eu le point de vue d’israéliens par rapport à la question du mur. C’est important d’entendre les différents points de vue sur la question. On voit que la situation est très complexe : on ne peut pas vraiment prendre position sur ce sujet car on n’a pas assez de recul sur la question du conflit au Moyen Orient. Mais on prie pour la paix et on essaie par notre présence et par nos actes d’améliorer la situation comme on peut.


Avant d’aller au musée d’Israel, musée du livre, avec les explications de Mgr Garnier ( sans qui le pélé aurait été bien différent en raison de sa culture et de ses explications) , il y a eu le départ des 3 séminaristes : nous les remercions de leur présence !

On a eu aussi un temps d’échange. Puis on fait un pot de départ en fin de pélé et on continuera avec un temps de confession.

Et on va passer encore une bonne nuit avant de partir demain pour le retour pour certains à Tel Aviv et d’autres au Caire !


Contact avec Fabien


Infos mises en ligne par

bertaux.sabrina@wanadoo.fr

2009 07 - Sinai-Terre Sainte 017
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 020
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 027
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 029
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 036
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 039
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 064
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 078
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 083
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 087
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 088
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 090
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 091
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 095
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 103
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 104
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 109
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 114
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 117
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 121
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 126
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 128
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 129
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 142
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 146
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 147
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 149
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 151
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 154
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 159
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 163
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 169
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 174
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 179
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 183
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 195
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 196
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 201
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 202
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 206
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 211
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 213
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 216
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 217
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 226
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 229
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 230
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 239
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 244
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 250
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 252
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 253
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 254
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 260
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 263
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 271
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 272
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 274
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 278
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 281
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 282
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 285
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 286
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 287
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 288
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 289
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 292
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 299
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 300
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 305
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 311
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 315
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 318
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 321
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 325
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 326
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 328
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 330
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 331
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 333
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 334
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 343
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 353
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 360
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 363
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 366
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 367
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 373
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 377
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 378
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 380
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 381
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 386
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 390
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 392
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 395
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 396
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 397
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 398
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 399
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 409
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 413
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 425
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 430
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 437
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 454
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 488
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 494
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 495
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 497
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 501
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 509
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 511
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 512
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 515
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 518
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 525
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 527
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 531
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 532
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 535
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 539
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 541
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 544
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 546
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 547
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 551
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 552
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 559
Terre Sainte
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 563
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 565
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 569
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 572
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 575
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 576
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 580
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 587
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 597
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 599
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 601
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 612
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 618
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 623
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 626
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 629
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 634
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 638
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 639
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 653
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 663
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 664
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 665
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 666
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 673
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 681
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 691
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 698
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 703
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 709
2009 07 - Sinai-Terre Sainte 711

Article publié par MICHEL LAISNE • Publié Lundi 03 août 2009 • 6856 visites

keyboard_arrow_up