Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

De Toupah

Février 2015

Chères sœurs,

 

Est-il encore temps de vous souhaiter une Bonne Année 2015 ? J’emprunte ces paroles à St Jean Eudes :  « ..que souhaiter de meilleur que de vivre …en ta présence, Seigneur, chaque jour plus uni à toi…imprime en moi cet amour de Dieu et de mes frères. Que ta grâce m’accompagne dans les jours de joie et les jours de peine… »

 

Comme pour vous, l’année nouvelle a débuté dans la joie avec la fête de l’Epiphanie. Sr Arantza a fêté son Jubilé d’or de vie religieuse, en la nouvelle paroisse de la cité Forest : le Cœur Immaculé de Marie. Cet événement a été intégré à une démarche paroissiale, puisque 13 candidats(es) ont été institués ministres de la communion. C’est vous dire l’affluence des paroissiens le dimanche aux messes de 6h15, 7h30, 9h et la veille au soir, mais aussi le développement de tous ces quartiers en constructions nouvelles.

 

Le 11 janvier, le diocèse de Yopougon s’est déplacé jusqu’à Débrimou pour l’ordination des 14 futurs prêtres. En 5 ans, grâce à des dons du conseil général de Dabou et des personnalités qui ont là leur résidence secondaire, Débrimou a construit la cathédrale rurale du Leboutou qui peut accueillir 1000 personnes. L’accueil fut très chaleureux, mais quelle mauvaise piste ondulée ! Le Vicaire général Camille N’Dri nous disait : « il reste une promotion de 13 séminaristes, ensuite les vocations se raréfient ».

 

Les 17 et 18 janvier, les 3 communautés étaient rassemblées à Adzopé. Un petit groupe de 9. Sr Isabelle Jean était en Europe pour les obsèques de son beau-frère et Sylvie, notre novice, tenait compagnie à Sr Marie Noëlle convalescente. Ce temps pris ensemble nous a permis de découvrir « la Voie de Marie » dans l’Itinéraire Marial et partager nos propositions pour l’année du Père Cestac et la pastorale des vocations.

 

Les sœurs d’Adzopé vont bien. La communauté est reconstituée depuis le 27 janvier. Sr Marie Noëlle récupère des forces pour arriver bientôt à Notre Dame avec Sr Marie Thérèse. Marie Thérèse vous racontera les histoires de ses petits de l’école maternelle et vous parlera du club des dents perdus !!!!

 

Les sœurs de Dokui vont bien. Mais Sylvie, notre novice est dans la peine. Après une brève hospitalisation au Bénin, sa maman est décédée ce matin. Merci de prier pour elle et sa famille. Sr Marie Ange se donne avec beaucoup d’énergie et d’intérêt à ses études d’institutrice. Elle a déjà effectué un mois de stage.

 

Les sœurs de Toupah vont bien également. 32 filles sont inscrites au centre féminin. Le matin, elles sont réparties en 3 groupes pour l’alphabétisation grâce à Laetitia, une jeune femme du village qui vient aider. Certaines ont vraiment de grosses difficultés pour apprendre à lire et écrire. La couture est assurée par Sr Françoise et les 3 monitrices. Sr Marie Louise accueille les gens de l’extérieur débutants pour l’alphabétisation, 4 après-midi par semaine. Ils sont très demandeurs. Urbain, le neveu d’Adélaïde, prend en charge le niveau CM1.

 

Au service social, au lendemain des fêtes, les enfants sont arrivés nombreux : beaucoup en anémie et gastro. Je vous les présente :

 

  • Béatrice notre benjamine, prématurée de 7 mois de 1kg100 de Kaka qui évolue bien. Le 18/02, elle aura 2 mois et repartira au village en revenant ici chaque semaine pour le contrôle.
  • Simonne 1 an, un petit modèle de 6kg500 de Tiaha. Veut-elle grandir ?
  • Marie Belle 19 mois 9kg de Cosrou récupère après un fort palu doublé d’une fièvre thyphoïde.
  • Mathieu 5 mois d’Okpoyou, 4 kg 950 « le sérieux » accepte bien son traitement contre le sida et va partir en fin de semaine.
  • Brigitte 23 mois de Nigui Assoko 7kg 850 est arrivée très anémiée et fatiguée. Elle commence à manger régulièrement et à vouloir marcher. C’est bon signe !
  • Ruth 2 ans de Tiaha 7kg avec sa petite sœur de 3 mois en forme parce qu’elle tête, ne collabore pas bien et n’est même pas intèrèssèe pour faire quatre pattes. Elle reste assise et suce deux doigts.
  • Emmanuel de Toupah 10 mois 6kg 250 ne veut que les bras de maman, le lait et la bouillie.
  • Abel de Kpandah 7 mois 4 kg devient un beau garçon.
  • Les jumelles de Débrimou Marie Ange et Marie Anne 2 ans 8kg 450 et 6kg 700 avec une forte anémie, sont restées faibles pendant 2 semaines. Il y a de l’amélioration.
  • Aïdara, notre dernier arrivé, Burkinabé Peulh d’un campement de Divo. 2 ans 3kg 500 impres-sionnant par sa maigreur et son histoire !! C’est le patron de son grand père, travaillant dans une plantation de cacao, qui a découvert l’enfant dans son état squelettique et qui a proposé à la maman de venir le présenter au service social, puisque ses propres jumeaux de Débrimou ont été soignés en 2006 à Toupah. Et la maman a accepté. Croyez-moi en 4 jours, cet enfant a changé. Sa bouche s’est élargie, ses joues sont moins creusées, ses yeux se sont ouverts. Il gémit moins et apprécie la bouillie et le bain. Son état relève du miracle ! Celui-ci restera un bon bout de temps avec nous ! Les éducatrices sont proches de ces mamans qui ne semblent pas être soutenues par les papas.

 

Toute la communauté est investie dans la catéchèse. Durant ce temps de carême, nous préparons l’appel décisif le 22/02 pour les 3éme année, les scrutins pour chaque année et les journées de pèlerinage. Enfants, le 1er mars vers Blanchart ; jeunes et adultes vers la Savane (recherche et village). Les baptêmes d’adultes cette année seront célébrés à la veillée pascale, le 4 avril.

 

Chaque dimanche, nous tournons avec les 2 prêtres et les 2 ministres de l’eucharistie dans un village pour la célébration de la Parole. Hier, Vieux Badien, le 8 à V1, le 15 à V2 et le mercredi des cendres à V3. Ces lieux rappelleront des souvenirs à certaines de nos sœurs !!!!

 

Après l’épidémie d’Ebola qui semble enrayée, la violence se déchaîne au Niger contre les églises catholiques. A Niamey, seule la cathédrale n’a pas été touchée, 9 autres ont été détruites. En Côte d’Ivoire, nous sommes affrontés à un autre problème et je voudrais vous demander la prière pour les enfants en danger sur le chemin de l’école. 21 d’entre eux ont disparu en 2 mois sur Abidjan et dans le pays. On a retrouvé leurs corps égorgés et mutilés ; voilà le travail des sectes qui pratiquent les sacrifices humains. Cette semaine, un enfant de V3 a été embarqué à la sortie de l’école. Les recherches rapides et à plusieurs ont permis de le retrouver vivant à Nigui Assoko, en bordure de lagune. Ceci crée une psychose et les mamans de Toupah n’osent plus envoyer leurs enfants à l’école. A l’approche des élections, il nous faut redoubler de prudence.

 

Belle fête de la vie consacrée ! le diocèse de Yopougon nous a demandé d’ouvrir les portes de nos communautés religieuses aux gens des paroisses ; 12 personnes sont venues sous l’appatam poser leurs questions et mieux connaître notre vie. Une occasion aussi d’aborder le 31 mai et la Béatification du Bon Père : « Que voulons-nous vivre ensemble ce jour-là ? »

 

Bonne marche mes sœurs vers Pâques !

 

En Dieu notre Lumière et notre Chemin de Vie, avec les sœurs de Côte d’Ivoire, je vous embrasse fraternellement.

 

Que Marie, notre Mère, veille sur vous !

 

Toupah, le 2 février 2015

Sr Marie Agnés

 

Article publié par Paroisse St-Maurand St-Amé de Douai • Publié Vendredi 13 fév 2015 • 807 visites

Haut de page