Vivre le Carême

Propositions de carême sur le chemin de Pâques...

Qu'est-ce que le Carême


Le Carême est le temps de préparation à la fête de Pâques, cœur de la foi chrétienne, qui célèbre la résurrection du Christ. Le Carême commence le Mercredi des cendres - mercredi 17 février 2010 - et s'achève le Samedi saint au soir, veille de Pâques - samedi 3 avril 2010. La Semaine sainte - dernière semaine de Carême - qui commence avec le dimanche des Rameaux, célèbre le mémorial de la Cène, la Passion et la mort du Christ sur la Croix. Le Samedi saint au soir et le dimanche de Pâques, les chrétiens célèbrent la résurrection du Christ.

Le Carême : un temps de conversion


La durée du Carême - quarante jours sans compter les dimanches - fait en particulier référence aux quarante années passées au désert par le peuple d'Israël entre sa sortie d'Égypte et son entrée en terre promise ; elle renvoie aussi aux quarante jours passés par le Christ au désert (Matthieu 4, 1-11) entre son baptême et le début de sa vie publique. Ce chiffre de quarante symbolise les temps de préparation à de nouveaux commencements.

Le Carême, temps de conversion, repose sur la prière, la pénitence et le partage.La prière est un coeur à coeur avec le Seigneur, la pénitence n'est pas une fin en soi, mais la recherche d'une plus grande disponibilité intérieure. Le partage peut prendre différentes formes, notamment celle du don.

Le Mercredi des cendres, premier jour du Carême


Le Mercredi des cendres, premier jour du Carême, est marqué par l'imposition des cendres : le prêtre dépose un peu de cendres sur le front de chaque fidèle, en signe de la fragilité de l'homme, mais aussi de l'Espérance en la miséricorde de Dieu.

Tout en le marquant, le prêtre dit au fidèle : "Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle". L'évangile de ce jour est un passage de saint Matthieu - chapitre 6, versets 1 à 6 et 16 à 18 - qui incite les fidèles à prier et agir, non pas de manière orgueilleuse et ostentatoire, mais dans le secret de leur cœur :
"Quand tu fais l'aumône, que ta main gauche ignore ce que te donne ta main droite, afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais en secret (...)
Quand tu pries, retire-toi au fond de ta maison, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret (...) Quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ; ainsi ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement du Père qui est présent dans le secret".


Le jeûne... parce que nous avons soif et faim de Dieu


Le jeûne a pour but de donner soif et faim de Dieu et de sa parole. Le jeûne manifeste notre condition de "pélerin du Royaume". Nous appelons, avec toute l'Eglise, l'Epoux "l'Esprit et l'Epouse disent: Viens!" (Apocalypse 22,17). Jésus, l'Epoux divin de l'Eglise n'est pas encore venu dans la gloire, alors nous jeûnons pour nous préparer à sa rencontre (Matthieu 9,14-15). Le jeûne nous libère aussi de la tentation du consumérisme "Leur dieu, c'est leur ventre, leur gloire, ils la mettent dans leur honte, eux qui n'ont à coeur que les choses de la terre" (Philippiens3,19). Enfin le jeûne est aussi un geste de solidarité avec les pauvres et une invitation au partage et à l'aumône. (Matthieu, 6)

"L'abstinence de viande ou d'une autre nourriture, selon les dispositions de la conférence des Evêques, sera observée chaque Vendredi de l'année, à moins qu'il ne tombe l'un des jours marqués comme solennité ; mais l'abstinence et le jeûne seront observés le Mercredi des Cendres et le vendredi de la Passion et de la Mort et de notre Seigneur Jésus Christ." Can.1251, code de droit canonique.

Comment vivre le Carême avec la paroisse


Prière


S'il te plaît, donne moi ... un quart d'heure ... Couverture du Livret de Carême 2010  
S'il te plaît, donne moi ... un quart d'heure ...
S'il te plaît, donne moi ... un quart d'heure ...
La paroisse chemine avec le livret de Carême du diocèse : "S'il te plait ...donne moi ... un quart d'heure" ; texte et méditation sont mis en ligne chaque jour sur le site diocésain.
Route de Pâques Route de Pâques  
Vous pouvez aussi marcher vers Pâques en vous inscrivant à la retraite en ligne proposée sur le site des fraternités monasiques de Jérusalem. Vous recevrez par courriel, chaque semaine, un programme de textes bibibliques, de méditations, et de prières.

Pénitence


Chacun est appelé à jeûner. S'il est important de s'abstenir pour un temps de nourriture (voir article plus haut), il est bon aussi d'élargir notre jeûne vers d'autres appetits (Internet, la TV, les jeux, le tabac...). La pénitence favorise notre libération de toutes formes de  captivités, de satisfactions immédiates. La penitence est un des chemins de l'Exode. Il est nécessaire de libérer notre liberté. Il est conseillé de reprendre chaque jour , dans la prière, son engagement de penitence pour être fidèle. 

Partage


Il y a de nombreuses façon de partager. Une visite chez des voisins, partager des connaissances, partager son precieux temps, partager ses biens... Souvenons-nous que ce qui n'est pas offert, nous emprisonne souvent. Des associtions caritatives, nous inviterons à participer à leurs opérations et à porter leurs projets. Soyons attentifs à leurs appels. Répondons géneureusement à leurs opérations.

Chaque vendredi, nous nous retrouvons à la collégiale St Pierre à 12h15 pour un temps de prière et pour partager un bol de soupe. Nous proposons d'offrir le prix de notre repas pour soutenir le séminaire de Beit Jala en Terre Sainte. Nous avons choisi en cette année sacerdotale de favoriser la formation des prêtres pour la Syrie, le Liban, la Palestine, Israël, la Jordanie.

Conférences de Carême


à la maison St Benoît, à 14h15 et à 20h :

  • 26 mars : Paques: la liberation de l’obeissance, P. Abbé Christopher Jamison (GB)

Recevoir le Pardon de Dieu


Sacrement du Pardon, le 23 mars de 14h à 20h, Notre Dame. Des prêtres se tiennent à votre disposition pour vous donner le sacrement de la miséricorde de Dieu (confessions). Durant cette après-midi, le Saint-Sacrement est exposé. Nous sommes solidaires de la démarche de chacun vers le pardon de Dieu.


Logo_St Siège Message du pape Benoit XVI pour le Carême 2010
La justice de Dieu s’est manifestée moyennant la foi au Christ (Rm 3, 21-22)

 

Article publié par José Van Oost • Publié le Vendredi 29 janvier 2010 • 5509 visites

keyboard_arrow_up